Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Épargner pour financer sa retraite
En fonction de vos projets et de vos envies lors de votre retraite, il faut penser bien en amont à financer votre retraite.
 

Comment transmettre son patrimoine et finir de préparer sa retraite à 60 ans ?

Publié le 15/09/2020

À 60 ans, on pense principalement au départ à la retraite et à la transmission de son patrimoine. Des solutions existent pour vous permettre d’appréhender ces deux étapes sereinement. Découvrez nos conseils pour vous aider à choisir le meilleur placement ou investissement à 60 ans.

preparer-retraite-60-ans


Comment préparer mon départ à la retraite à 60 ans ?

Commencer à se préoccuper des revenus complémentaires à sa pension de retraite à 60 ans peut paraître tardif. Il existe néanmoins des solutions d’investissement adaptées pour vous permettre de préparer votre retraite du mieux possible. Avant de faire votre choix, il convient de faire le point sur le calcul et l’estimation de votre retraite. Pour calculer son montant, sachez que vous pouvez vous fier à l’Estimation Indicative Globale (EIG) qui vous a été transmise l’année de vos 55 ans et qui vous est transmise tous les 5 ans jusqu’à votre départ à la retraite. Vous devriez recevoir une nouvelle version de ce document pour la retraite à 60 ans. Si vous ne souhaitez pas attendre, nous vous invitons à estimer votre retraite via notre simulateur en ligne.

Une fois l’âge de départ et le montant de votre pension retraite estimés, vient alors la question des revenus dont vous disposerez et du budget nécessaire pour vivre une retraite paisible. Avez-vous suffisamment de revenus ou devez-vous envisager d’opter pour une solution d’épargne ?

C’est aussi l’heure de faire le point sur tous les placements réalisés durant votre vie active. Plus la retraite approche et plus il est conseillé de diminuer progressivement les parts d’épargne qui se trouvent sur des placements risqués. Intéressez-vous aussi aux contrats d’épargne retraite supplémentaire obligatoires ouverts par les entreprises dans lesquelles vous avez travaillées. Il serait dommage de passer à côté de revenus précieux lors du départ vers votre nouvelle vie !

Où placer son argent à 60 ans avant de prendre sa retraite ?

À 60 ans, il est conseillé de se positionner sur des placements plus sécurisés, même si une part de risque n’est pas exclue si vous avez eu l’habitude de réaliser des investissements sur les marchés financiers et si vous avez les moyens de le faire. Veillez à conserver une part importante de votre épargne sur des placements où votre épargne reste disponible à tout moment afin de vous prémunir en cas de besoin, comme les livrets d’épargne réglementés par exemple ou l’assurance vie. D’autre part, l’immobilier peut par exemple être une bonne solution pour garantir des compléments de revenu dès son départ à la retraite.

Préparer son départ à la retraite à 60 ans et anticiper sa transmission de patrimoine avec l’investissement immobilier locatif

Vous êtes sur le point ou avez d’ores et déjà terminé de rembourser votre crédit immobilier ? Opter pour l’investissement immobilier locatif est un bon moyen de poursuivre votre investissement dans l’immobilier. Le concept est simple : l’investisseur (vous) achète un bien immobilier dans l’optique de le louer.

Les avantages sont multiples :

  • Vous bénéficiez de revenus mensuels réguliers ce qui permet de compléter le montant de votre pension retraite ;
  • Vous vous constituez un patrimoine ;
  • Vous avez la possibilité de proposer un logement à vos enfants si besoin ;
  • Vous bénéficiez de réductions d’impôt grâce à certains dispositifs fiscaux d’investissement immobilier locatif.

La solution de l’immobilier pierre-papier : une autre manière d’investir dans l’immobilier

L’immobilier pierre-papier constitue l’un des volets de l’investissement immobilier locatif. L’objectif ici n’est pas de devenir propriétaire d’un bien immobilier mais investisseur co-propriétaire de différents biens immobiliers (bureaux, logements, résidences étudiantes, etc.). Vous détenez des parts au sein d’une ou de plusieurs sociétés immobilières. Ces sociétés sont appelées SCPI (pour Sociétés Civiles de Placement Immobilier). Les SCPI sont créées et gérées par des sociétés de gestion qui ont pour rôle de s’occuper de l’acquisition des immeubles (qui vont constituer le patrimoine de la SCPI) de la recherche de locataires, de l’état des lieux, des charges, des travaux, de la récupération des loyers et de vous verser les revenus au prorata du nombre de parts que vous détenez, sous forme de dividendes. Cela vous garantit ainsi des revenus plus conséquents pour préparer votre retraite et vous constituer un patrimoine.

Les SCPI sont de plus accessibles financièrement. Quelques milliers d’euros peuvent suffire pour acheter une part au sein d’une société immobilière. Il est également possible de détenir, au sein de votre contrat d’assurance vie, des UC qui sont des SCPI : une autre manière de détenir des parts de SCPI. Mais attention la SCPI est un placement à long terme (10 à 20 ans), les délais de vente peuvent être longs (quelques semaines voire quelques mois) et qui comporte des risques de perte en capital et de variations fortes de son rendement.

Veillez donc à ne pas investir tout votre patrimoine dans le marché de l’immobilier que ce soit en SCPI ou en direct, d’ailleurs.

Profiter des revenus acquis grâce au PERCOL / PER d’Entreprise Collectif

Le PERCOL / PER d’Entreprise Collectif est une solution d’épargne retraite dont vous avez peut-être pu bénéficier dans une de vos entreprises. Si vous êtes encore salarié du privé, faites le plein des avantages que ce dispositif vous permet d’obtenir durant vos dernières années de travail en profitant au maximum d’y verser vos primes d’intéressement et de participation. Vous pouvez aussi y verser vos jours de congés non pris (10 maximum par an). Si votre entreprise le permet, elle pourra abonder vos versements jusqu’à 300 % des sommes que vous y aurez déposé. Les sommes placées sur votre Plan d’Épargne Retraite d’Entreprise Collectif et les intérêts générés, seront exonérés d’impôt jusqu’à ce que vous en demandiez le rachat. 

L’assurance vie pour soigner la transmission de son patrimoine

60 ans, c’est aussi l’âge idéal pour s’occuper de la transmission de son patrimoine. Pour ce faire, l’assurance vie est adaptée. En effet, grâce à l’assurance vie, à votre décès le capital transmis à votre conjoint ou votre partenaire de PACS en leur qualité de bénéficiaire* sera exonéré de tout droit de succession

Par ailleurs, la fiscalité applicable au capital transmis en cas de décès est très avantageuse si vous souhaitez transmettre à un parent, un ami, un voisin, ou toute autre personne sans lien de parenté avec vous. La fiscalité applicable dépendra de :

  • la date de souscription de votre contrat d’assurance vie,
  • du montant du capital que vous allez transmettre.
  • la date des versements effectués -avant les 70 ans de l’assuré (article 990 I du CGI) ou après les 70 ans de l’assuré (article 757 B du CGI)

Une assurance pour prévoir une éventuelle perte d’autonomie

Prendre soin de ses proches c’est aussi leur éviter des contraintes financières lors d’une éventuelle perte d’autonomie. L’assurance dépendance via un contrat de prévoyance permet ainsi de financer vos soins et services de santé durant la retraite. Notez également qu’une sortie en rente ou en capital permettra de financer l’achat de matériel médical ou l’aménagement du domicile d’une personne dépendante.