Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer

Actualité

Retraités à l’étranger : vers des conditions simples et rapides

Chaque année, les retraités résidant à l'étranger doivent prouver qu'ils sont encore en vie auprès de chacun de leur régime de retraite, afin de continuer à percevoir leurs pensions françaises. Bonne nouvelle ! Les démarches pour justifier de son existence et pouvoir pleinement profiter de sa retraite à l’étranger se simplifient à compter de novembre 2019. Elles pourront même être réalisées en ligne, de quoi profiter sereinement de sa retraite.

De nouvelles démarches pour plus de facilité

Auparavant, les retraités résidant à l’étranger devaient se procurer un certificat de vie et si besoin, une attestation de situation maritale validée par une autorité compétente comme une mairie, une ambassade ou même un commissariat. Ces démarches pouvaient être longues et pénibles pour les retraités. Ils devaient en effet fournir ces documents à chacun de leurs régimes de retraite. A partir de novembre 2019, les conditions pour partir à la retraite à l'étranger seront simplifiées : un seul document est à fournir et permet de justifier de sa situation auprès de l’ensemble des régimes de retraite. Et pour simplifier le tout davantage, tout est faisable sur internet ! 

Comment fournir un justificatif pour percevoir sa retraite française lorsque l’on réside à l’étranger ?

Chaque année, un document pré rempli (Insee, nom de famille, prénom et liste des pensions en cours de paiement dans le cas d’une affiliation à plusieurs régimes) sera mis à votre disposition par mail. Ce document devra être complété et validé par une autorité compétente de votre lieu de résidence et renvoyé sur votre espace personnel : vous pourrez alors suivre l’avancée de vos démarches. Le document peut également être envoyé par voie postale au Centre de traitement de retraite à l’étranger (CS 13 999 ESVRES, 37 321 TOURS, Cedex 9, France). 

Retraite à l'étranger : quelle fiscalité ?

Les règles d'imposition des retraités qui décident de passer leur retraite à l'étranger dépendent de la nature de leurs pensions, de leurs nationalités et du pays d'accueil. En effet, certains pays ont passé un accord avec la France : dans ce cas, vos revenus ne sont imposés qu'une seule fois. Si vous résidez dans un pays qui n'a pas signé d'accord avec la France, vous pouvez alors être imposé dans les deux pays.Vos impôts suivront alors les règles françaises mais aussi les règles du pays dans lequel vous venez d’emménager. Il est nécessaire de vérifier si votre nouveau lieu de résidence figure dans la liste des conventions internationales afin d'anticiper au mieux votre retraite.