Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer

Actualité

Loi Pacte et Plan Epargne Retraite : sortie en capital ou en rente viagère ?

Avec la Loi PACTE, le nouveau Plan Épargne Retraite 2019 propose la sortie en capital, en plus de la sortie en rente viagère. En effet, la grande nouveauté du PER, c’est la possibilité au dénouement du contrat dlors de son départ à la retraite, de sortir son argent en capital, en rente viagère ou par une combinaison des deux selon ses besoins. Il est important de comprendre et d’analyser ces deux types de sortie avant de faire son choix car chacun possède ses avantages et ses limites. 

Loi Pacte et Plan Epargne Retraite : la sortie en rente viagère

La sortie en rente viagère, c’est percevoir un complément de revenu versé chaque mois ou chaque trimestre, pendant la totalité de sa retraite de façon sécurisée.

Elle dépend essentiellement de 2 facteurs :

  • de l'espérance de vie de l'assuré au moment où l'assuré demande à percevoir sa rente,
  • du montant de l'épargne sur le contrat.

Cependant, elle présente quelques limites :

  • Si le contrat a été ouvert tardivement ou peu alimenté, la rente peut paraître de faible montant, comparée à un versement unique en capital,
  • En cas de décès en cours de versement de la rente, si l’assuré n’a pas prévu une garantie de réversion ou des annuités garanties à son décès, ses ayants droits ne percevront pas d’argent,
  • La rente viagère est assujettie au barème progressif de l'impôt sur le revenu en fonction de l'origine des versements réalisés sur le PER (volontaires, obligatoires (dans ce cas, la liquidation est uniquement possible en rente) ou au titre de l'épargne salariale) et la sortie choisie (rente viagère ou capital).

Loi Pacte et Plan d'Epargne Retraite : la sortie en capital

La Loi PACTE et le nouveau Plan Epargne Retraite permettent désormais une sortie en capital. La sortie en capital c’est la liberté de gérer son épargne comme on le souhaite, en une seule ou en plusieurs fois, en fonction de ses besoins et de ses envies. En choisissant cette option, l’épargne constituée pourra être transmise à des héritiers en cas de décès.

La sortie en capital repose sur les capacités du bénéficiaire à bien gérer son argent. En effet, puisqu’il dispose de tout l’argent qu’il a épargné sur son contrat, c’est à lui de faire en sorte d’avoir assez d’argent pour subvenir à ses besoins et ses projets tout au long de sa retraite. 

Le capital est soumis à l'impôt sur le revenu uniquement en cas de versements volontaires sur le PER individuel et le PER Collectif et si les sommes versées sont déduites de l’impôt sur le revenu au moment du versement. Les plus-values sont quant à elles assujetties à l’impôt sur le revenu en étant soumises au prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 30% (lorsqu’elles sont afférentes à des versements volontaires défiscalisés ou non défiscalisés).

Sortie en rente ou sortie en capital : comment choisir ?

Le choix de la rente viagère ou de la sortie en capital dépend entièrement de vous. Vous devez prendre en compte les envies, les objectifs et les projets que vous souhaitez accomplir pendant votre retraite. Le choix dépendra également de votre mode de vie : si vous avez un grand projet à réaliser, la sortie en capital vous facilitera la tâche. En revanche, si vous aimez recevoir un petit montant chaque mois pour réguler vos dépenses, il faudra choisir la rente viagère. Sachez que vous avez également la possibilité de mixer les deux solutions en combinant sortie partielle en rente et en capital.