Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Épargner pour financer sa retraite
En fonction de vos projets et de vos envies lors de votre retraite, il faut penser bien en amont à financer votre retraite.
 

Épargne salariale : mode d’emploi pour tout comprendre

Publié le 10/11/2020

L’épargne salariale est une solution proposée par votre entreprise qui vous permet de vous constituer une épargne personnelle. Cette dernière vous sera très utile afin de réaliser vos projets à moyen ou long terme ou pour gérer des situations imprévues. Le capital peut, selon votre choix, vous être versé directement ou être déposé sur un plan d'épargne entreprise (PEE) ou sur un plan d'épargne retraite d’entreprise collectif (PERCOL / Per Collectif). Que faut-il savoir sur l’épargne salariale ? Comment cela fonctionne ? Quelle fiscalité est appliquée en cas de versement ou de déblocage ?

epargne salariale retraite


L'épargne salariale, c'est quoi ?

L’épargne salariale est un dispositif de placement collectif mis en place par une entreprise. Chaque salarié dispose alors de la possibilité de réaliser des versements sur son plan d’épargne salariale.

Il existe différentes manières d’alimenter un dispositif d’épargne salariale.

Si vous êtes salarié, votre entreprise peut vous verser, une part de ses bénéfices - une participation - ou de ses performances - un intéressement. Elle peut aussi donner un coup de pouce financier à votre épargne en vous versant un abondement. Le montant de cette prime est défini par l’entreprise et ne peut excéder 300 % de votre versement initial. En complément, vous pouvez également y réaliser vous-même des versements volontaires, y déposer vos primes ou des jours de congés non pris sur votre PERCOL (dans la limite de 10 par an et par salarié). Le tout en bénéficiant d’un cadre fiscal très avantageux pour vous et votre entreprise.

L'épargne à moyen terme : le Plan d’épargne entreprise (PEE)

Le Plan d’Épargne Entreprise (PEE) vous permet de vous constituer une épargne à moyen terme - les versements sont bloqués pour une durée de 5 ans - et de bénéficier d’avantages fiscaux.

Vous avez néanmoins la possibilité de récupérer votre épargne avant l'échéance dans 10 cas de déblocage anticipé (mariage, naissance(1), achat de la résidence principale, invalidité, divorce, décès de votre conjoint, rupture de contrat de travail, violences conjugales, surendettement, création d’entreprise). Vous pouvez en complément verser librement des sommes sur votre PEE, dans la limite de 25 % de votre salaire. 

L'épargne à long terme : le PERCOL / PER Collectif

Le Plan d’Épargne Retraite Collectif (PERCOL) vous offre lui, une solution d’épargne à long terme - les versements sont, en principe, bloqués jusqu’à la retraite - et la possibilité de bénéficier aussi d’avantages fiscaux. Vous pouvez également récupérer votre épargne avant l'échéance dans 6 cas de déblocage anticipé (invalidité(2), décès(3), surendettement, achat de la résidence principale, expiration des droits au chômage, cessation d’activité non salariée(4)).

Comment gérer son compte épargne salariale pour en tirer le meilleur ?

Afin de valoriser de manière optimale votre épargne salariale, vous pouvez opter pour la gestion pilotée. Vous n’aurez alors rien à faire et la répartition de votre épargne se fera automatiquement, sur des fonds de plus en plus sécurisés au fur et à mesure que la date de votre départ à la retraite approchera. Vous choisirez votre grille de gestion pilotée selon votre profil d’investisseur : prudent, équilibré, dynamique et limiterez ainsi le risque si vous êtes dans l’optique d’un investissement à long terme. Mais vous pouvez aussi bien, opter pour une gestion libre de votre épargne, en décidant vous-même des Fonds Communs de Placement d’Entreprise (FCPE) sur lesquels vous allez l’investir. Vous devrez alors vous demander à quoi est destinée votre épargne, quand est-ce que vous en aurez besoin et quelle prise de risque vous êtes prêt à accepter. Vous pourrez vous aider de différents outils, comparateurs de performance des fonds, afin de faire les choix les plus judicieux.

Déblocage du PEE et du PERCOL : comment faire pour débloquer son épargne salariale une fois à la retraite ?

Le PEE et le PERCOL constituent des dispositifs efficaces afin d’épargner pour sa retraite. Une fois à la retraite, si vous n'en avez pas besoin, vous pouvez laisser votre capital fructifier dans le PEE et/ou le PERCOL et réaliser des versements personnels tant que vous n’avez pas demandé le déblocage total. Les versements ainsi réalisés dans le PEE seront bloqués pendant 5 ans et ceux du PERCOL seront récupérables à tout moment.

En revanche, si vous souhaitez récupérer l’épargne salariale de votre PEE une fois à la retraite, vous n’avez pas de délai à prévoir. Vous pouvez débloquer la somme souhaitée du capital disponible et bénéficier d’une exonération d’impôts sur les plus-values de l’épargne, hors prélèvements sociaux de 17,2 %.

Concernant votre PERCOL, vous pourrez percevoir les sommes :

  • Soit sous forme de capital exonéré d’impôt sur le revenu (les plus-values seront soumises aux prélèvements sociaux à 17,2 %) pour les versements qui concernent l'intéressement, la participation, l’abondement, les jours de repos/CET. La fiscalité de vos versements volontaires et de leurs plus-values changera si vous avez bénéficié ou non d'une réduction d'impôt l'année des versements ;
  • Soit sous forme de rente viagère soumise, pour une partie du montant, à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, en fonction de votre âge et là aussi selon le type de versements effectués (volontaires, intéressement, participation, abondement, jours de repos/CET) Vous pouvez également combiner les deux solutions en fonction de vos projets.

(1) Uniquement à partir du 3e enfant.

(2) Invalidité du bénéficiaire, de ses enfants, du conjoint ou de la personne liée par un PACS,

(3) Décès du bénéficiaire, du conjoint ou de la personne liée par un PACS,

(4) Cessation d’activité non salariée de l’épargnant à la suite d’une liquidation judiciaire.