Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Épargner pour financer sa retraite
En fonction de vos projets et de vos envies lors de votre retraite, il faut penser bien en amont à financer votre retraite.
 

Épargne retraite supplémentaire : l’atout pour une retraite plus sereine

Publié le 26/08/2020

Le montant de votre future retraite, que vous percevrez des régimes de retraite obligatoires, ne permettra pas de maintenir votre niveau de vie actuel, à l'âge de partir à la retraite ? Afin de le préserver au maximum, que vous soyez salarié du privé, de la fonction publique ou indépendant, il vous est possible de souscrire des contrats d’épargne retraite supplémentaire, créé dans le but de compléter le montant de vos pensions de retraite par répartition grâce à de l’épargne que vous vous constituerez tout au long de votre vie active. Alors comment fonctionnent-ils et quels sont leurs avantages ?

retraite-supplémentaire-atouts


Comment fonctionnent les contrats d’épargne retraite supplémentaire (ou surcomplémentaire) ?

Ces contrats d’épargne retraite supplémentaire encore appelés contrats retraite "surcomplémentaires", sont des dispositifs de retraite par capitalisation, car vous préparez vous-même votre retraite en vous constituant une épargne additionnelle à vos pensions de retraite des régimes obligatoires. Ces solutions d’épargne retraite permettent de bénéficier d’une fiscalité avantageuse dans certains cas.

Comment avoir une retraite complémentaire aux régimes obligatoires ?

Vous pouvez souscrire à titre personnel, à un Plan d'Épargne Retraite individuel (PERIN), remplaçant du PERP, du MADELIN et du PREFON depuis le 1er octobre 2019. Vous pouvez aussi y adhérer par l’intermédiaire de votre entreprise, si elle a mis en place un dispositif d’épargne retraite entreprise collectif pour ses salariés (PERCOL) remplaçant du PERCO. Vous pouvez y réaliser des versements volontaires, tout au long de votre vie active. Sur le PERCOL vous pourrez compléter ces versements en y déposant vos primes d’intéressement, de participation, vos jours de congés non pris et votre entreprise pourra, si elle le permet, vous verser un abondement.

Qu'est ce que le contrat retraite supplémentaire d'entreprise obligatoire (Article 83 et PERO) ?

Vous pouvez également être affilié à un ou plusieurs Plans d’Épargne Retraite d’Entreprise Obligatoire (PERO). Dans le cas du PERO (successeur du contrat Article 83), c’est l’entreprise qui décide de souscrire le contrat pour le compte de tout ou partie de ses salariés. Il est également qualifié de contrat à « cotisations définies » car son taux de cotisation est fixé au départ et l’entreprise doit financer ces cotisations par le biais de ce contrat tant que son salarié y est employé. Pour compléter ces cotisations vous avez la possibilité vous aussi, d’y réaliser des versements volontaires.

Retraite supplémentaire : rente ou capital ?

Pour le PERO, les sommes qui y sont versées sont bloquées jusqu’à votre départ à la retraite et sont reversées régulièrement pendant toute la durée de votre retraite, sous forme de rente viagère. Le niveau de votre rente n’est alors connu qu’à ce moment-là.

Dans le cadre des deux autres contrats d’épargne retraite supplémentaires, PERIN et PERCOL, vous pourrez bénéficier au moment de la retraite, de ce patrimoine (sauf dans certains cas de rachat anticipés) soit sous forme de capital en un seul ou plusieurs versements, soit sous forme de rente viagère, en complément de votre pension retraite.

Dans tous les cas, plus vous vous y prendrez tôt pour commencer à épargner et plus vos versements seront réguliers, plus votre épargne finale sera conséquente.

types de versements sur PER

En quoi ces contrats sont-ils intéressants ?

Les contrats d’épargne retraite supplémentaire sont donc évidemment un réel atout pour vous permettre de compléter l’épargne que vous vous constituez à travers les régimes de retraite de base et complémentaire. Ils permettent de vous assurer un vrai revenu supplémentaire lors de votre retraite.

C’est aussi un moyen de créer de l'épargne avec des avantages fiscaux, car certains d’entre eux permettent de déduire les cotisations versées chaque mois de vos revenus imposables, sans dépasser 10 % de vos revenus annuels dans la limite de revenus égaux à 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (ou 10% du plafond de la sécurité sociale si vous gagnez moins que celui-ci). Plus vous serez imposé, plus la déductibilité de vos cotisations sera importante.

Attention néanmoins : le versement des rentes ou du capital que vous percevrez au moment de votre retraite, sera à ce moment-là imposé et soumis aux prélèvements sociaux si vous avez choisi de profiter de l’avantage fiscal au départ. Vous subissez donc une imposition différée et non une complète exonération d'impôt. C’est donc un judicieux calcul à faire selon votre situation personnelle, puisqu’à la retraite vos revenus diminueront potentiellement et donc votre imposition baissera, par conséquent, également.

Vous avez également la possibilité dans des situations exceptionnelles, de racheter le capital de votre retraite supplémentaire par anticipation, mais cela n’est pas valable pour tous les contrats.

Ce type de contrat permet en outre d’aborder la retraite plus sereinement, et de pouvoir faire des projets sur le plus long terme, en famille ou en solo. Il est idéal pour les personnes comme vous qui avez des projets plein la tête pour votre retraite. Que vous ayez envie de voyager, de passer du temps avec votre famille et vos amis ou encore de gâter votre entourage, un contrat d’épargne retraite supplémentaire sera votre meilleur allié.