Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Fonctionnement du système des retraites
Le système retraite français est complexe : système par répartition, différents régimes, les trimestres, etc.
 

Connaître le montant de sa retraite : exemples de calculs

Publié le 08/12/2020

Calculer sa retraite et connaitre le montant de sa pension n’est pas chose facile. Pour vous y aider, nous vous avons préparé quelques exemples de calculs de la retraite de base pour les salariés du secteur privé, ceux de la fonction publique, en cas de décote ou de surcote.

exemple calcul retraite


Combien de trimestres doit-on valider pour bénéficier d’une retraite à taux plein ?

Tout d'abord, il est important que vous ayez connaissance du tableau ci-dessous pour savoir combien de trimestres vous devez valider pour bénéficier d’une retraite de base à taux plein.

Année de naissance Nombre de trimestres à valider
1955 - 1957 166 trimestres (41 ans et deux trimestres)
1958 - 1960 167 trimestres (41 ans et trois trimestres)
1961 - 1963 168 trimestres (42 ans)
1964 - 1966 169 trimestres (42 ans et un trimestre)
1967 - 1969 170 trimestres (42 ans et deux trimestres)
1970 - 1972 171 trimestres (42 ans et trois trimestres)
A partir de 1973 172 trimestres (43 ans)

Comment se calcule le montant de la retraite de base pour un salarié du secteur privé ayant validé tous ses trimestres ?

Pour rappel, la formule permettant de calculer sa retraite dans le secteur privé est :

Salaire annuel moyen (moyenne des 25 meilleures années) X taux de la pension (de 50% si tous les trimestres ont été validés) X (Durée d’assurance du salarié / Durée de référence pour obtenir une pension à taux plein) = Montant de ma pension retraite brute à l’année

Exemple de calcul :

Monsieur Moulin est médecin en hôpital et souhaite réaliser le calcul de sa retraite en tant que salarié du secteur privé.

  • Il est né en 1957 et compte valider 166 trimestres (soit 41 ans et 2 trimestres) afin de bénéficier d’une pension retraite à taux plein.
  • La moyenne de ses 25 meilleures années de salaire nous donne un salaire de référence de 43 000 euros.
  • Monsieur Moulin a commencé à travailler sans interruption au début de l’année 1975. Il peut donc prétendre à une retraite à taux plein au milieu de l’année 2016.

Si nous appliquons la formule posée ci-dessus, nous obtenons :

43 000 X 50% X (166 / 166) = 21 500

Si comme prévu, Monsieur Moulin valide ses 166 trimestres, il bénéficiera d’une pension retraite de 21 500 euros brute annuelle, soit 1 791,6 euros bruts par mois.

Quel est le montant de la retraite de base pour un salarié de la fonction publique ayant validé tous ses trimestres ?

Le calcul du montant d’une retraite dans le secteur public diffère du privé pour les raisons suivantes :

  • Le taux de la pension retraite est de 75%
  • Les 6 derniers mois de salaire sont pris en compte pour établir le salarie de référence

Exemple de calcul :

Madame Martin est fonctionnaire cadre et souhaite cotiser tous ses trimestres pour bénéficier d’une pension retraite à taux plein.

  • Elle est née en 1964 et doit donc cotiser 169 trimestres pour une retraite de base à taux plein (soit 42 ans et 1 trimestre)
  • Madame Martin a travaillé sans interruption depuis le début de l’année 1984. Elle peut donc prétendre à une retraite à taux plein à la fin du premier trimestre 2026.
  • La moyenne brute de ses 6 derniers mois de salaire est égale à 38 000 euros

Le calcul pour connaitre la pension retraite de Madame Martin est donc :

38 000 X 75% X (169 / 169) = 28 500

En ayant validé tous ses trimestres, cette employée de la fonction publique bénéficiera d’une pension retraite de 28 500 euros brute annuelle, soit 2 375 euros bruts par mois. 

Comment se calcule la retraite de base avec décote pour un salarié du privé ?

La décote retraite s’applique si :

  • Vous n’avez pas validé suffisamment de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein
  • Vous souhaitez partir à la retraite avant l’atteinte de l’âge du départ à taux plein (entre 65 et 67 ans selon l’année de naissance)

Pour rappel, le taux plein de la retraite est de 50% pour les salariés du privé, 75 % pour les fonctionnaires et de 100% pour les professions libérales.

Pour calculer une décote retraite dans le secteur privé, il est nécessaire de déterminer le nombre de trimestres manquants. Un coefficient de minoration lié à la décote retraite sera alors appliqué en fonction de votre année de naissance.

Décote retraite : Calcul du coefficient de minoration
Année de naissance  Durée d’assurance requise (en trimestre)  Coefficient de minoration (en % par point) 
Avant 1944  150  1,25 
1944  152  1,25 
1945  154  1,1875 
1946  156  1,125 
1947  158 
1948  160  0,9375 
1949  161  0,875 
1950  162  0,8125 
1951  163  0,75 
1952  164  0,6875 
1953  165 0.625
1954 
1955  166 
1956 
1957 
1958  167 
1959 
1960 
1961  168 
1962 
1963 
1964  169
1965 
1966 
1967  170
1968 
1969 
1970  171
1971 
1972 
A partir de 1973  172 

Pour connaitre le taux de décote, il convient de prendre en compte la formule suivante :

Taux de pension minorée = Taux de pension – (Coefficient de minoration X Nombre de trimestres manquants)

Exemple de calcul :

Prenons l’exemple de Monsieur Germain, salarié du privé né en 1954 et qui souhaite partir à la retraite à 61 ans.

  • Monsieur Germain doit valider 165 trimestres pour bénéficier d’une pension retraite à taux plein
  • À 61 ans, Monsieur Germain aura validé 162 trimestres, il lui manque donc 3 trimestres à valider
  • Le tableau ci-dessus indique que le coefficient de minoration pour les personnes nées en 1954 est de 0,625%.
  • Le salaire de référence de Monsieur Martin est de 40 000 euros
  • Le taux de retraite sera donc minoré de (0,625 X 3) = 1,875 %
  • Étant salarié du privé, le taux de retraite à taux plein de Monsieur Germain est de 50 %. Ce taux sera minoré de 1,875 %. Nous obtenons donc un taux minoré de 48,125 %

Nous pouvons donc calculer sa pension retraite de la façon suivante :

40 000 X 48,125 % X (162 / 165) = 18 900

S’il part à la retraite à 61 ans, Monsieur Germain touchera donc une pension retraite brute annuelle de 18 900 euros soit 1 575 euros bruts annuels.

Lire aussi : Qu'est-ce que la décote retraite et comment la calculer ?

Comment se calcule la retraite de base avec surcote pour un fonctionnaire ?

Lorsqu’un salarié valide davantage de trimestres nécessaires pour toucher une pension retraite à taux plein, sa retraite de base est majorée, on parle alors de surcote. Pour calculer une surcote retraite, la formule est la suivante :

Coefficient de majoration X nombre de trimestres validés supplémentaires

Chaque trimestre supplémentaire validé donne droit à une majoration de 1,25 % par an. Travailler un an supplémentaire donnera donc droit à une majoration de la pension de 5 %. À noter que seuls les trimestres cotisés (durant lesquels un salarié a travaillé) peuvent faire l’objet d’une surcote retraite.

Exemple de calcul :

Madame Jacques, fonctionnaire, a décidé de prendre sa retraite après avoir cotisé 2 trimestres supplémentaires. Son coefficient de majoration est donc de 2,5 % (1,25 X 2).

Madame Jacques est née en 1960 et dispose d’un salaire annuel de référence de 30 000 euros.

La formule à appliquer pour connaitre sa pension retraite de base est :

30 000 X 75 % X (167 / 167) = 22 500 euros

Si nous ajoutons le coefficient de majoration de 2,5 %, nous pouvons ajouter 562,5 euros à la retraite de base de Madame Jacques, ce qui nous donne 23 062,5 euros bruts annuels, soit 1 921,875 bruts mensuels.

Lire aussi : Surcote retraite : comment est-elle calculée et quand commence-t-elle ?

Vous souhaitez obtenir une estimation personnalisée du montant de votre pension retraite ? N’attendez pas de recevoir votre RIS ou EIG : utilisez notre outil de simulation retraite en ligne et gratuit.