Retraite : Ma nouvelle vie commence ici

retraite par quoi commencer

Actualité

Pourquoi le gouvernement Macron veut une réforme des retraites ?

Promesse de campagne lors des Présidentielles 2017, la réforme des retraites du programme d’Emmanuel Macron a pour objectif de mettre en place "un système universel des retraites où un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé, quel que soit le statut de celui qui a cotisé".

Outre la simplification du système des retraites actuel, la réforme vise également à mettre fin à la quarantaine de régimes spéciaux existants.

Comment fonctionnerait ce système de retraite universel ?

« Qu'il s'agisse d'un fonctionnaire, d'un salarié du privé ou d'un indépendant, s'ils gagnent la même somme d'argent pendant 40 ans, l'un et l'autre auront la même retraite » a expliqué à ce sujet Jean-Paul Delevoye, le Haut-Commissaire à la réforme des retraites nommé par le Président de la République.


Concrètement, le gouvernement envisage de mettre en place un système de retraite à points.

Les modalités de calcul restent encore à préciser mais deux solutions sont à l’étude : 

  • soit vous accumulerez chaque année, en tant que cotisant, un nombre de points qui sera converti en pension mensuelle à l’âge de la retraite. Le montant de votre pension dépendra de la valeur du point à la date de votre départ en retraite
  • soit chaque cotisant bénéficiera d’un capital virtuel composé de points. Ce capital sera converti en pension mensuelle selon un coefficient de conversion prenant en compte l’âge de départ en retraite du cotisant et l’espérance de vie de sa génération. C’est ce qu’on appelle la retraite en compte notionnel qui est actuellement en vigueur en Suède, en Italie et en Allemagne. 


Le gouvernement précise toutefois que le futur système de retraite français restera un régime par répartition.

Il n’y aura pas non plus de modification des droits des personnes qui sont proches de la retraite. 


Quel est le calendrier de la réforme des retraites d'Emmanuel Macron ?


Le calendrierLes grandes étapes
De mai à décembre 2018Une concertation est menée par le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye auprès des partenaires sociaux Une consultation citoyenne est lancée via le site www.participez.reforme-retraite.gouv.fr jusqu’au 25 octobre. Les citoyens sont encouragés à « réfléchir aux différents scénarios ou alternatives » mais également à « voter, commenter, proposer de nouvelles pistes » sur des problématiques variées en lien avec la réforme des retraites
Début 2019Une présentation officielle des grands axes de la réforme sera effectuée Une seconde session de négociation sera organisée avec les partenaires sociaux Un simulateur sera mis à disposition permettant d’effectuer un comparatif de vos droits à la retraite avant et après la réforme
Eté 2019La loi sera présentée en Conseil des Ministres et sera examinée au Parlement. Pour l’instant, il n’a pas été précisé les contours de l’adoption de cette loi (par recours aux ordonnances ou via une procédure législative)
2025Les mesures de la réforme seront progressivement déployées