Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer

Actualité

Questions sur la retraite : Les réponses du Haut Commissaire du 1er et du 8 novembre

La concertation citoyenne sur la future réforme des retraites continue avec plus de 4000 participants et environ 2600 questions sur la plate-forme numérique. On revient sur les réponses du Haut-Commissaire aux retraites du 1er et du 8 novembre. 

Réforme des retraites : le système à points

L’avantage d’un système à points pour Jean-Paul Delevoye, c’est d’accumuler des points par rapport aux heures travaillées. De ce fait, un salarié travaillant 45 heures par semaine disposera de plus de points qu’un salarié qui travaille 35 heures par semaine. Le système à points permettrait d’anticiper les décisions de la vie professionnelle et personnelle, tout en gardant l’âge légal de départ à la retraite (fixé à 62 ans).

La première génération concernée par ce nouveau système devrait être celle de 1963, qui n’est plus qu’à quelques années de la retraite. Ainsi, leurs retraites seraient principalement basées sur l’ancien système. En revanche, les générations futures disposeraient d’une retraite basée sur l’ancien régime et le nouveau système notamment pendant la période de transition. Tout droits acquis dans l’ancien régime sera conservé dans le nouveau.

Questions retraite : départs anticipés, droits familiaux et service militaire

Dans le futur système universel de retraite, les droits au départ anticipé des travailleurs handicapés seront conservés et suivront les mêmes règles qu’aujourd’hui. Pour mieux tenir compte des incidences du handicap sur l’activité professionnelle, des points supplémentaires seront accordés.

Concernant les droits familiaux, le rapport Delevoye propose une majoration de pension de 5% par enfant dès le premier enfant. Cela permettrait d’augmenter les pensions de tous les foyers. Cependant, la valorisation des trimestres acquis pour une naissance avant 2025 fait encore l’objet d’une concertation. Il est question de savoir s’il est préférable d’appliquer le nouveau modèle de droits familiaux à l’ensemble de la carrière ou seulement lorsque la réforme entrera en vigueur.

Enfin, le Haut-Commissaire assure que les périodes de service militaire seront prises en compte comme dans le système actuel. Tous les droits acquis dans le système actuel seront conservés dans le système universel.