Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer

Actualité

 

Réforme des retraites : le calendrier de 2020 à 2025

Publié le 31/01/2020

La nouvelle année est arrivée et le calendrier de la réforme des retraites est connu. La réforme des retraites va s'étendre jusqu’à 2025. 


Le calendrier de la réforme des retraites : de janvier à la fin d'année 2020

La présentation du projet de loi en Conseil des Ministres a eu lieu le 24 janvier 2020

Le 30 janvier 2020 a débuté au Conseil économique, social et environnemental la conférence sur l’équilibre et le financement des retraites. La conférence de financement est avant tout un lieu de débat afin que des propositions (avec ou sans consensus entre les partenaires sociaux) soient présentées au Gouvernement en avril 2020.

L’objectif est double : les propositions des partenaires sociaux doivent viser à garantir l’équilibre du système de retraite à court terme (avant 2027) et la mise en place d’un pilotage financier du système. Le Premier ministre a donc proposé aux organisations syndicales et patronales de plancher sur le sujet durant trois mois, accompagnés de représentants de l’État, d’un représentant désigné par le Premier président de la Cour des Comptes et de l’ancien directeur général de l’AGIRC-ARRCO, Jean-Jacques Marette.

Le projet de la réforme des retraites qui comporte deux projets de loi sera examiné par l’Assemblée Nationale à partir du mois de février puis au Sénat en mars.

Les parlementaires devraient adopter le texte de la réforme en créant le système universel de retraite avant la fin de l’année 2020

Le calendrier de la réforme des retraites : de 2021 à 2025

Le nouveau système universel des retraites devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2022. Il fonctionnera selon le principe de la répartition et sera en points. 

La génération 2004, qui aura 18 ans en 2022, sera la première à intégrer le système universel de retraites, qui ne concernera pas toutes les personnes à moins de 17 ans de leur retraite.

En 2025, les générations à partir de 1975 entreront dans le système universel. Les droits acquis dans l’ancien régime seront totalement garantis et convertis en points.