Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Fonctionnement du système des retraites
Le système retraite français est complexe : système par répartition, différents régimes, les trimestres, etc.
 

Comment calculer le montant de sa retraite en brut et en net ?

Publié le 04/01/2021

La retraite brute et nette fait bien souvent l’objet de désillusions auprès des nouveaux retraités. En effet, le montant de la pension retraite est exprimé en brut. Mais la pension retraite est, comme tout revenu, soumise au prélèvement de cotisations sociales. Nous pouvons notamment citer la CSG, la CRDS, la CASA et la cotisation d’assurance maladie. Comment calculer la retraite brute et nette ? Quelles différences peut-on relever entre les deux montants de pension ? La retraite complémentaire est-elle aussi soumise aux cotisations sociales ? Découvrez les réponses à vos questions ci-dessous. Vous souhaitez calculer le montant net de votre retraite ? Procédez à la simulation en ligne.


Quelle est la différence entre la retraite brute et nette ?

La pension de retraite brute, c'est le montant qui vous est attribué sans déductions des prélèvements sociaux et cotisations sociales. La pension de retraite nette, c'est donc le montant que vous recevrez après avoir été prélevé des prélèvements sociaux et cotisations sociales. Il est important de ne pas confondre les deux car ces deux montants sont assez différents !

Où trouver le montant de ma retraite brut ?

Pour trouver le montant de votre retraite brut, donc soumis aux prélèvements sociaux et cotisations sociales, il vous suffira d'aller sur le site de vos régimes de retraite (il peut s'agir de la Cnav, la MSA, l'Agirc-Arrco ou encore d'autres selon votre profession). 

Prélèvements sociaux et cotisations sociales : quel est le pourcentage de retenue sur une retraite ?

Quand on parle de revenus financiers, nous avons souvent affaire au calcul du brut et du net. La pension retraite n’échappe pas à la règle. En effet, les revenus que vous touchez à la retraite sont soumis aux prélèvements sociaux et cotisations sociales. Depuis le 1er janvier 2019, ces prélèvements sont effectués à la source sur les pensions retraite de base et complémentaire.

Retenues et charges sur pension retraite : le prélèvement à la source

Depuis 2019, le prélèvement à la source s’applique sur l’ensemble des revenus d’activité mais aussi sur les pensions et rentes de retraite. Vos retraites de base, complémentaires ou pension de réversion sont où seront concernées par cette réforme.

Tout comme pour les revenus d’activité, un taux de prélèvement est appliqué par l’administration fiscale. Ce taux est déterminé en fonction de votre revenu net imposable et non du montant brut ou net de votre pension de retraite.

Les taux de prélèvements sociaux appliqués sur la pension retraite : CSG, CRDS, CASA et cotisation d'assurance maladie

4 types de cotisations sociales sont prélevées à la source sur les pensions de retraite :

  • La CSG (Contribution sociale généralisée) : vise à contribuer au financement de la protection sociale. Elle permet de faire face aux risques sociaux des ménages (santé, famille, vieillesse, dépendance, logement, emploi, pauvreté). La CSG est prélevée aux taux de 8,3% (taux normal), de 6,6% (taux intermédiaire) ou de 3,8% (taux réduit) en fonction de votre revenu fiscal de référence.
  • La CRDS (Contribution pour le remboursement de la dette sociale) : vise à combler les déficits de la Sécurité Sociale. La CRDS est prélevée selon votre situation fiscale aux taux de 0,5%.
  • La CASA (Contribution de solidarité pour l’autonomie) : vise à financer la perte d’autonomie des personnes âgées et handicapées. La CASA est prélevée uniquement sur les pensions assujetties à la CSG à 6,6% ou à 8,3 %. Son taux est de 0,3 %.
  • La Cotisation d’assurance maladie au taux de 3,20 % peut s’appliquer pour les retraités résidant à l’étranger (sous conditions).

Pour connaitre votre taux de prélèvement en fonction de votre revenu fiscal de référence, vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif visible sur le site de service-public.fr :

Taux selon le revenu fiscal de référence (RFR) 2019 du foyer (impôts sur le revenu 2020)
Quotient familial Revenu fiscal de référence
Taux zéro Taux réduit Taux médian Taux normal
1 part Jusqu'à 11 408 € De 11 409 € De 14 915 € 23 147 € et plus
à 14 914 € à 23 146 €
1,5 part Jusqu'à 14 454 € De 14 455 € De 18 897 € 29 326 € et plus
à 18 896 € à 29 325 €
2 parts Jusqu'à 17 500 € De 17 501 € De 22 879 € 35 505 € et plus
à 22 878 € à 35 504 €
2,5 parts Jusqu'à 20 546 € De 20 547 € De 26 861 € 41 684 € et plus
à 26 860 € à 41 683 €
3 parts Jusqu'à 23 592 € De 23 593 € De 30 843 € 47 863 € et plus
à 30 842 € à 47 862 €
Quart de part supplémentaire 1 523 € 1 523 € 1 991 € 3 090 €
Demi-part supplémentaire 3 046 € 3 046 € 3 982 € 6 179 €

Vous êtes parvenu à déterminer votre taux ? Découvrez maintenant ce qu’il en est pour chaque prélèvement social :

Quotient familial Taux zéro Taux réduit Taux médian Taux normal Taux normal
Retraites et préretraites Retraites Préretraites
Taux global CSG Exonération 3,8 % 6,6 % 8,3 % 9,20 %
Taux CSG déductible de l'impôt sur le revenu Exonération 3,8 % 4,2 % 5,9 % 6,8 %
Taux CRDS Exonération 0,50 % 0,50 % 0,50 % 0,50 %
Taux de la contribution additionnelle pour l'autonomie (Casa) Exonération Exonération 0,30 % 0,30 % 0,30 %
Lire aussi : Comment est calculée la pension de réversion ?

Comment calculer le montant de sa retraite brut en net ?

Pour calculer sa retraite nette, il convient donc d’additionner les taux qui s’appliqueront à votre pension retraite pour chaque prélèvement social.

Exemple d'estimation retraite :

Si votre revenu fiscal de référence (RFR) dépasse les 23 147 euros en 2020 (pour une part) vous serez soumis aux trois contributions pour un taux total de 9,1%.

Vous serez exonérées de prélèvements sociaux si le RFR de votre foyer n’excède pas les 11 408 euros en 2020.

Notez également que les titulaires d’un avantage vieillesse, d’invalidité ou d’une allocation veuvage sont exonérées.

Qu’en est-il de la retraite complémentaire ?

La pension de retraite complémentaire est soumise aux mêmes prélèvements sociaux que la retraite de base. Communiquée en brut par l’Agirc-Arrco ou l’Ircantec, la retraite complémentaire est en revanche soumise à 1% de cotisation d’assurance maladie. Si votre RFR dépasse les 23 147 euros, il faudra appliquer le taux de 10,1% pour convertir votre retraite complémentaire brute en nette.