Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer
Actualité
 

Revalorisation du SMIC en 2022, quel impact dans la validation de ses trimestres retraite ?

Mis à jour le 14/02/2022

Depuis le 1er janvier 2022, le SMIC a été revalorisé de 0,9 %. Il avait déjà connu une revalorisation de 2,2 % le 1er octobre 2021, en raison de l’inflation qui se traduisait notamment par une hausse du coût de la vie (prix de la consommation des ménages hors tabac). Le SMIC horaire brut est donc passé de 10,48 € à 10,57 €, soit un SMIC mensuel brut qui atteint désormais 1 603,12 € pour un temps plein. Une revalorisation qui n’a pas d’impact sur l’assurance retraite des personnes qui effectuent au moins 150h/trimestre rémunérées au SMIC ou plus. En revanche, elle pourrait pénaliser les personnes dont les revenus n’atteindraient pas le montant plancher égal à 150 fois le SMIC horaire brut, sur une période de trois mois. Explications.

revalorisation SMIC retraite


En quoi la revalorisation du SMIC pourrait impacter certains travailleurs dans la validation des trimestres retraite ?

La validation d’un trimestre retraite ne dépend pas du nombre d’heures travaillées mais du montant de vos revenus soumis à cotisation sur une période donnée. L’ensemble de vos trimestres acquis correspondra à la durée d’assurance retraite, qui sert au calcul de votre régime de base.

Depuis 2014, il faut avoir cotisé sur la base d’un salaire au moins égal à 150 fois le SMIC horaire brut, en vigueur au 1er janvier de l’année considérée pour valider un trimestre de retraite.

Pour valider 4 trimestres, il faut donc avoir cotisé sur la base d’un salaire au moins égal à 600 fois le SMIC horaire brut (150 X 4 = 600).

Autrement dit, en 2021 pour valider un trimestre de retraite, vous deviez cotiser sur la base d’un salaire au moins égal à 150 X 10,48 = 1 572 € par trimestre en 2021. À partir du 1er janvier 2022 et au regard de l’augmentation du SMIC, pour valider un trimestre de retraite vous devrez cotiser sur la base d’un salaire au moins égal à 150 X 10,57 = 1585,50 € et pour valider 4 trimestres, il vous faudra donc avoir cotisé sur la base d’un salaire au moins égal à 150 X 4 X 10,57 = 6 342 €

La revalorisation du SMIC entraîne ainsi une augmentation du revenu plancher pour assurer la continuité de l’assurance retraite. On attire donc l’attention de toutes personnes dont les revenus n’atteindraient pas les 150 fois le SMIC brut horaire, au cours de chaque trimestre. C’est notamment le cas de certains travailleurs à temps partiel, d’étudiants salariés ou chefs d’entreprise. À partir de janvier 2022, si vos revenus sur une période de 3 mois n’atteignent pas le montant de 1 585,50 € brut, vous ne validerez pas votre trimestre retraite.

Lire aussi : Temps partiel, quel impact sur ma retraite ?

Pourquoi la validation de ses trimestres retraite est essentielle dans le calcul de sa pension ?

Le trimestre retraite désigne la période de 3 mois consécutifs durant laquelle vous avez cotisé sur la base de votre salaire.

La validation de ses trimestres retraite est essentielle pour votre future retraite. En effet, le total de vos trimestres validés, soit la durée d’assurance retraite sert au calcul de votre régime de base. Le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une pension de retraite optimale est défini par la loi et dépend de votre année de naissance. Celui-ci varie entre 162 trimestres pour les personnes nées avant 1951 et 172 trimestres pour celles nées à partir de 1973.

La validation de ses trimestres est essentielle pour bénéficier d’une pension de retraite optimale, dite aussi “à taux plein”. En effet, un nombre insuffisant de trimestres validés aura des conséquences à deux niveaux :

  • Votre pension subira une décote viagère si vous ne validez pas le nombre de trimestres requis fixé pour votre génération.       
  • Vous devrez reculer votre âge de départ pour valider la totalité des trimestres requis ou devoir atteindre l’âge de 67 ans (âge du du taux plein automatique à ce jour) pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Valider l’ensemble de ses trimestres est le point de départ d’une retraite en toute sérénité. Et comme la revalorisation du SMIC vient augmenter le revenu plancher qui assure la validation des trimestres, nous avons choisi de vous en parler, pour mieux vous y préparer.

Lire aussi : Revalorisation retraite 2022 : quelles augmentations à venir ?