Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer

Actualité

 

Calcul de pension retraite : les erreurs sur le Relevé de Situation Individuelle (RIS)

Mis à jour le 16/09/2021

Il est important de repérer les erreurs pouvant fausser le calcul de votre pension retraite. À partir de l’âge de 35 ans, un relevé de situation individuelle, le RIS, est envoyé pour vous récapituler l'ensemble des droits que vous avez acquis depuis le début de votre carrière (trimestres, points). Vous le recevrez ensuite tous les 5 ans jusqu’à votre départ en retraite. Ce document est également disponible sur internet sur le site de vos caisses de retraite. Il est important de le lire attentivement, car les erreurs sont fréquentes et peuvent impacter significativement vos conditions de départ à la retraite (âge et montant de départ). De quelle nature sont ces erreurs ? Comment y remédier ?


Calcul de la retraite : quelles sont les erreurs les plus fréquentes et comment les corriger ?

Un calcul de votre pension retraite erroné

Un classique… L’erreur la plus récurrente est souvent liée à une erreur de calcul par l’agent administratif en charge de votre dossier retraite. Le dernier rapport de la Cour des Comptes de 2021 vient appuyer ce constat puisque sur 9 386 dossiers analysés par la caisse de retraite de base de la Sécurité Sociale (CNAV), elle a estimé qu'une pension nouvellement attribuée en 2020 sur 6 est erronée !

Une information manquante sur votre Relevé de carrière en ligne

La cour des Comptes rapporte également que 49,5 % des erreurs de calcul pour la retraite sont dues à des données absentes sur les carrières. En effet, en fonction de l’année à laquelle vous avez commencé à travailler, l’informatisation des données n’était peut-être pas encore en place. Par conséquent, la transmission puis la retranscription des informations mentionnées sur vos fiches de paie à vos différentes Caisses de retraite ont été faites manuellement. Ce qui peut entraîner des erreurs sur votre RIS et par conséquent pourra entraver votre estimation retraite.

Absence de prise en compte de trimestres non travaillés, mais dits assimilés

Certains trimestres non travaillés, mais qui sont à comptabiliser dans le calcul des droits de retraite peuvent être omis sur votre Relevé Individuel de Situation. Ainsi, "le service militaire est presque tout le temps absent du relevé de situation individuelle" note Valérie BATIGNE, la Dirigeante de Sapiendo - Retraite, experte retraite et partenaire de Groupama. Les oublis peuvent également concerner d’autres périodes comme les arrêts maladies, le chômage ou le congé maternité/adoption.

Vous l’aurez compris, le relevé individuel de situation est un document stratégique pour la retraite où la moindre erreur peut avoir un impact sur le montant de votre future pension de retraite ou votre âge de départ à la retraite à taux plein. De plus, il faut bien garder en tête que la retraite perçue se fait sous le contrôle de l'assuré(e). S'il y a une anomalie, c'est à l'assuré(e) de l'identifier et de faire le nécessaire pour la rectifier. La rectification peut prendre plusieurs mois, et il est conseillé de faire les demandes de correction au fil de votre carrière. Il convient donc de le vérifier régulièrement et le cas échéant de se rapprocher de vos caisses de retraite pour procéder aux rectifications.

Témoignage d'Etienne : il a découvert une anomalie sur son RIS impactant le montant de sa pension de retraite

Quels sont les autres documents important permettant le calcul de ma retraite et comment les obtenir ?

D'autres documents permettent d'estimer l'âge à partir duquel vous pourrez partir à la retraite et le montant de vos pensions de base et complémentaires. Notre simulateur "Ma retraite, combien et quand ?", vous permet également, en quelques clics d'obtenir cette estimation.

1. L'estimation indicative globale (EIG) est un récapitulatif de votre carrière professionnelle dans tous les régimes auxquels vous avez cotisé. Ce document va également vous permettre d'estimer le montant de votre retraite de base et de votre retraite complémentaire en fonction de trois âges clés de départ :

  • Votre âge de départ à l'âge légal (entre 60 et 62 ans selon votre génération),
  • Votre âge de départ à taux plein,
  • Et votre âge de départ à taux plein automatique (entre 65 et 67 ans selon votre génération).

Ce document fait l'objet d'un envoi automatique par votre caisse de retraite à partir de 55 ans, puis tous les 5 ans jusqu'à votre départ à la retraite. Par exemple, si vous êtes né en 1967, vous recevrez votre première estimation indicative globale en 2022, puis la suivante en 2027 à vos 60 ans et ainsi de suite jusqu'à votre date de départ.

Lire aussi : L'estimation indicative globale (EIG) pour estimer ma retraite

2. Le relevé de carrière n'est pas très différent du Relevé de Situation Individuelle. Il récapitule l'ensemble des droits acquis durant votre carrière et permet ainsi, de connaître le nombre de trimestres ou de points cotisés, dans un seul régime. Alors que le RIS, lui, se présente comme un relevé de carrière tous régimes confondus. Afin de faciliter la compréhension des assurés, les caisses de retraite cherchent à simplifier la dénomination de ces deux documents très similaires. Désormais, le relevé de carrière est aussi appelé relevé de situation individuelle ou encore relevé individuel de situation. Tout comme le RIS, le relevé de carrière est téléchargeable sur votre espace personnel en ligne, sur le site de votre caisse de retraite.

Chaque année, vos droits sont mis à jour sur votre relevé de carrière, au plus tard le 31 mars de l’année suivant votre activité. Afin d'être informé de sa mise à jour chaque année par email, l'assuranceretraite.fr vous propose de vous abonner au service « Carrière » dans la rubrique « Mon profil/Gérer mes abonnements » de votre espace personnel.

Lire aussi : Relevé de carrière : comment l'obtenir et le demander ? Exemple