Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Fonctionnement du système des retraites
Le système retraite français est complexe : système par répartition, différents régimes, les trimestres, etc.
 

Comment racheter des trimestres retraite ?

Mis à jour le 02/01/2021

Vous avez beau tourner les chiffres dans tous les sens, rien n’y fait : il va vous manquer des trimestres pour pouvoir prendre votre retraite à l’âge que vous aviez envisagé et profiter d’une pension à taux plein. Il vous reste le plan B : racheter les trimestres qui vous manquent et partir tranquille. Mais au fait, comment fait-on pour racheter des trimestres supplémentaires ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier et quel est le coût de rachat d'un trimestre ?

Racheter des trimestres


Est-il intéressant de racheter des trimestres de retraite ?

Parce qu’aujourd’hui nos carrières ne sont pas toujours linéaires, certains doivent faire des pauses dans leurs vies professionnelles ou reprendre leurs études, alors que d’autres peuvent faire face à des coups durs. Il arrive parfois que ces coupures ne permettent pas d’atteindre la durée d'assurance nécessaire ou de valider tous les trimestres pour profiter d’une pension de retraite à taux plein le jour du départ à l’âge légal à la retraite. Racheter des trimestres retraite, c’est un moyen de pouvoir atteindre ce taux plein. Prudence toutefois, vous n'avez plus le droit d'effectuer un rachat de trimestres pour la retraite si vous percevez déjà une pension de retraite du régime général.

Qui peut racheter des trimestres pour la retraite ?

Ce sont d’abord les personnes qui ont effectué des études supérieures longues et validées par un diplôme. Ce sont ensuite celles et ceux pour qui certaines années sont incomplètes parce qu’ils ont eu des périodes d’emploi à temps partiel, des stages étudiants ou une période d’intérim dont la durée ou la rémunération ne permettent pas de valider quatre trimestres dans l’année. Si vous avez été assistant(e) maternel(le) durant une certaine période, vous pouvez bénéficier de ce dispositif. Vous pouvez racheter des trimestres au titre de ces années incomplètes à condition d'avoir entre 20 et 67 ans inclus à la date de votre demande.

Rachat de trimestres au titre de ses années d'études supérieures :

Vous pouvez faire une demande de rachat de trimestres pour racheter vos années d’études supérieures, dans la limite de 12 trimestres.

Vous devez en faire la demande auprès du premier régime auquel vous avez été affilié après vos études. Selon le régime de retraite auquel vous le demandez, le rachat de trimestres vous permet d'augmenter votre durée d'assurance et/ou d'augmenter le taux de calcul de votre retraite.

Les périodes pouvant être rachetées correspondent à celles validées par un diplôme, une admission dans une grande école ou une classe préparatoire. Cela fonctionne également si vous avez obtenu une équivalence de diplôme dans certains pays dans l’Espace économique européen ou ceux ayant une convention avec la France ou encore les territoires d'outre-mer liés par un accord de coordination avec les régimes métropolitains.

Rachat de trimestres au titre de l'apprentissage

Les périodes de stages et d'apprentissage donnent droit au rachat de trimestres pour la retraite.

Les périodes d'apprentissage qui se sont déroulées avant 2014, n'étaient pas entièrement prises en compte pour les droits à la retraite. Le rachat de trimestres est donc une des possibilités pour augmenter votre durée d'assurance si votre rémunération pendant cette période n'était pas suffisante pour valider les 4 trimestres dans l'année. Le rachat des années incomplètes dans le cadre de l'apprentissage est appelé "Versement Pour La Retraite" (VPLR). Les périodes d'apprentissage depuis 2014, elles, sont entièrement prises en compte pour les droits à la retraite. Un trimestre d’apprentissage équivaut ainsi à un trimestre pour la retraite. Plus besoin, donc, de demander un rachat de trimestres.

Rachat de trimestres au titre de stages étudiant

Concernant les stages, on n'utilise pas le terme "rachat de trimestre" mais le principe est identique. Depuis la réforme des retraites de 2014, si vous avez effectué un stage en entreprise rémunéré et intégré à un cursus pédagogique scolaire ou universitaire à partir du 15 mars 2015, vous pouvez en demander la prise en compte, après l'avoir effectué, par votre régime général pour votre retraite de base, dans la limite de 2 trimestres. Sachez qu'un stage de 2 mois (en continu ou non) dans la même entreprise permet de valider un trimestre. Les deux conditions pour bénéficier de ce dispositif sont d'en faire la demande dans les 2 ans qui suivent la fin du stage et de verser une cotisation. Le montant du rachat d’un trimestre de stage est égal à 12 % de la valeur mensuelle du PASS (plafond annuel de la sécurité sociale) en vigueur au 1er janvier de l’année au cours de laquelle vous effectuez la demande. Ces trimestres doivent toutefois, être déduits des 4 trimestres d’études que l’on peut racheter à prix réduit dans les 10 ans suivant la fin des études. 

Rachat de trimestres au titre des années incomplètes

Les années incomplètes correspondent aux périodes durant lesquelles vous n'avez pas pu valider 4 trimestres. Il s'agit par exemple, de certaines périodes où vous avez été à temps partiel, au chômage non indemnisé, en emploi saisonnier, etc.

Les périodes d'activité des assistants maternels qui ont exercé entre le 1er janvier 1975 et 31 décembre 1990 peuvent aussi être rachetées si moins de 4 trimestres par an ont été validés. Si vous avez été assistant(e) maternel(le) durant cette période, vous ne pouvez pas racheter plus de 12 trimestres.

Comment et où racheter des trimestres pour la retraite ?

Il faudra effectuer une demande de rachat auprès de sa caisse de retraite. Un simple formulaire accompagné de certaines pièces justificatives pouvant varier selon les cas permet de savoir si vous êtes éligible au rachat de ces trimestres et d'en connaître le coût. Sur le site officiel du service public, vous avez la possibilité de réaliser des simulations pour déterminer le montant de chaque rachat en fonction de votre situation.

Coût : quel est le prix d'un rachat de trimestre ?

Chaque cas est unique et le coût de rachat évolue en fonction de votre âge, vos revenus et de l’option de rachat choisie. L’idée est de parvenir à savoir quel moment et quelle option sont les plus avantageux pour vous. Dans tous les cas, le mieux est de vous faire accompagner pour savoir quelle est la meilleure décision à prendre.

Est-il également possible de racheter des points de retraite complémentaire ?

Dans le cadre de la retraite de base, nous parlons de rachat de trimestres pour la retraite, mais lorsqu'il s'agit des régimes complémentaires, il est possible de prendre l'option rachat de points. Certains régimes de retraite complémentaires permettent de racheter des points, mais pas tous. Dans quels régimes de retraite complémentaire peut-on racheter des points ?

Le rachat de point pour les salariés du privé

Vous avez la possibilité de racheter jusqu'à 210 points au titre de vos années d’études supérieures, dans la limite de 3 ans (à raison de 70 points par an) dans le régime de retraite complémentaire des salariés du privé, Agirc-Arrco.

Le rachat de point pour les professions libérales

La Cipav, caisse interprofessionnelle de retraite complémentaire des professions libérales, permet de racheter des trimestres, sous certaines conditions, pour pouvoir partir à la retraite à taux plein si le nombre requis n'est pas atteint. Le rachat de point est possible également et permet, quant à lui, d'augmenter le montant de votre future retraite.

Le rachat de point pour les indépendants et les agents de la fonction publique

Les régimes complémentaires des indépendants (RCI) et des agents de la fonction publique d'État, territoriale et hospitalière (RAFP : retraite additionnelle de la fonction publique) n’offrent pas la possibilité de racheter des points.