Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Retraite anticipée, progressive, retardée
Arrêter de travailler plus tôt, diminuer son rythme progressivement ou au contraire retarder votre départ

Départ en retraite progressive : c’est quoi ?

Retraite progressive, anticipée ou retardée , des dispositifs existent pour vous permettre de planifier votre départ tout en douceur. Partir à la retraite ou continuer une activité professionnelle ? Votre cœur balance. Et pourquoi ne pas faire les deux. Le dispositif de départ à la retraite progressive vous permet d’exercer une activité à temps partiel tout en percevant une partie du montant de votre retraite. Parce qu'aujourd’hui, la retraite, ça se choisit. 

Quels avantages avez-vous à demander une retraite progressive ?

La retraite progressive vous permet de diminuer graduellement votre activité professionnelle en fin de carrière en touchant une part de votre pension de retraite en complément de votre salaire. C’est aussi une solution possible pour continuer à acquérir des trimestres qui seront pris en compte lors de la liquidation définitive de votre retraite.

Départ en retraite progressive : sous quelles conditions ?

La première condition à respecter pour bénéficier de la retraite progressive est d’être à deux ans de l’âge légal de départ à la retraite. Ce qui correspond désormais en France à un départ à 60 ans. Vous devez également avoir validé au moins 150 trimestres le jour de votre départ. Ces deux conditions réunies vous permettent de percevoir en compensation une part de votre pension de retraite tout en continuant à exercer une activité à temps partiel (de 40% à 80% de la durée légale du travail). La seule réserve est que vous ne pouvez pas cumuler plusieurs activités en même temps.

Comment faire votre demande de départ en retraite progressive ?

La demande se fait par un simple formulaire accessible en ligne que vous adressez à votre caisse de retraite, accompagné du contrat de travail à temps partiel que vous exercez à la date de votre départ. Ensuite, chaque année après le début de votre retraite progressive, vous devrez justifier de la durée de travail à temps partiel exercé pour percevoir une partie de votre pension. À noter que le principe de retraite progressive peut aussi concerner votre retraite complémentaire si vous en faites la demande.

Comment calculer le montant de votre retraite progressive ?

La pension retraite qui vous sera versée sera équivalente à la réduction du temps partiel travaillé. En gros, plus vous diminuez votre temps de travail et plus la pension perçue sera importante. À titre d’exemple, si vous réduisez votre temps de travail de 40%, alors vous percevrez 40% de votre pension de retraite. Au final, l’idée est de garder un même niveau de pouvoir d’achat. À savoir que si la durée de votre temps partiel évolue, le montant de votre pension change dans les mêmes proportions.

Qu’est-ce que la décote en matière de retraite progressive ?

La décote vous concerne si vous n’avez pas acquis suffisamment de trimestres pour profiter d’une pension de retraite à taux plein au moment de votre départ en retraite progressive. La pension qui vous sera versée sera calculée sur la base de ce que vous verserez à votre caisse de retraite au moment de votre départ. En d’autres termes, s’il vous manque des trimestres, alors une décote relative s’applique, qui ne peut toutefois pas dépasser 25% de la pension versée. Rappelons toutefois que le dispositif de retraite progressive est aussi une solution pour continuer à accumuler les trimestres. Votre pension de retraite sera donc recalculée sur la base de ces trimestres validés lors de votre départ en retraite à taux plein.

Comment pouvez-vous mettre fin à une retraite progressive ?

Il existe en fait plusieurs cas de figure :

La suspension de la retraite progressive 

Elle est souvent involontaire et concerne le paiement de votre retraite progressive. Pour éviter une telle situation, vous devez ne pas oublier de répondre au questionnaire annuel justifiant de la durée de travail à temps partiel exercé envoyé par votre caisse de retraite. Le versement peut aussi être suspendu si vous perdez votre emploi à temps partiel ou, plus largement, si vous cessez votre activité. 

La suppression de la retraite progressive 

Elle vous concerne si :

  • Vous reprenez une activité à temps complet ou si votre temps partiel dépasse les 80% de temps de travail ou passe en-dessous des 40%.
  • Vous prenez une autre activité à temps partiel.
  • Vous décidez de solder votre retraite parce que, par exemple, vous avez acquis tous vos trimestres. Ou simplement parce que vous avez envie de profiter de la vie !