Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Les documents pour préparer sa retraite
Avez-vous connaissance de tous les documents utiles et indispensables pour bien préparer votre retraite ?
 

Le petit cours vidéo : quels sont les documents et simulations pour bien préparer ma retraite ?

Publié le 01/12/2020

Vous recevrez un ensemble de documents au cours de votre vie professionnelle. Entre fiches de paie, contrats de travail, relevé de carrière, relevé de situation individuelle et bien d’autres encore, il est possible de ne plus savoir ceux qui sont importants pour la préparation administrative de votre retraite. Vous avez entre 35 et 55 ans, et vous vous demandez où vous en êtes ? Ce petit cours vidéo vous guidera pour connaître les documents à conserver, ainsi que les simulations à effectuer, pour bien préparer votre retraite.

Petit cours vidéo spécial retraite : Les documents qui font une vie

Petit cours special retraite Ma Nouvelle Vie


Quels sont les documents à conserver et à vérifier pour votre retraite ?

Conservez vos justificatifs professionnels

Ce qu’on appelle justificatifs professionnels, ce sont les fiches de paie, les contrats de travail, allocations chômage, pensions d’invalidité et indemnités maladie, etc. Grâce à ces documents, vous pourrez justifier des revenus que vous avez perçus et du versement des cotisations retraite, si un jour vous demandez une rectification sur un document retraite ou bien encore, au moment de demander la liquidation de votre retraite. 

Consultez et vérifiez votre relevé de carrière

Le relevé de carrière synthétise l’intégralité des cotisations retraite que vous avez cumulées durant votre carrière professionnelle, spécifiques à un régime de retraite : celui auprès duquel vous l’aurez demandé. En effet, si vous demandez un relevé de carrière auprès de la caisse de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO, vous disposerez du détail des cotisations retraite correspondant uniquement à votre retraite complémentaire. Même chose, si vous êtes salarié du privé, mais que vous avez également été agent de la fonction publique au cours de votre vie professionnelle, vous n’aurez pas le détail de vos cotisations du secteur public dans votre relevé de carrière du secteur privé.

 Le relevé de carrière regroupera alors :

  • Le nom de vos employeurs ou la nature de votre activité,
  • Les revenus que vous avez perçus pour chaque emploi que vous avez exercé,
  • Le nombre de trimestres cotisés,
  • Le nombre de trimestres assimilés à des périodes d’assurance, tels que le chômage, la maladie, la maternité, les accidents du travail, le service militaire, etc. Même si vous n’avez pas perçu de revenu pendant ces périodes, ces dernières vous ont permis de valider des trimestres à titre gratuit.
  • Les trimestres acquis au sein d’autres régimes de retraite de base, sans détails. 

Consultez et vérifiez votre Relevé de situation individuelle (RIS)

Le Relevé de situation individuelle, aussi connu sous le nom de RIS, est un document qui liste l’intégralité de vos droits acquis dans tous les régimes de retraite dans lesquels vous avez cotisé (trimestres cotisés, assimilés, points de retraite complémentaire). Ce document est une synthèse globale de votre vie professionnelle et de tous les droits que vous avez acquis pour votre retraite de base et complémentaire.

Le RIS est disponible en ligne sur votre espace personnel sur le site de l'assurance retraite, sur le site de la MSA (la sécurité sociale agricole) ou sur le site de votre caisse de retraite. Il vous est également envoyé tous les 5 ans dès que vous atteignez l’âge de 35 ans.

Quelle est la différence entre le relevé de carrière et le relevé de situation individuelle (RIS) ?

Il est difficile de faire la différence entre le relevé de carrière et le relevé de situation individuelle car parfois, le relevé de situation individuelle est également appelé relevé de carrière. De plus, vous pourrez y voir le même type d’informations (nombre de trimestres, nom de l’employeur, les revenus perçus, etc). Mais si vous les regardez d’un peu plus près, vous verrez qu'il y a bien une différence ; le relevé de carrière se limite à récapituler vos droits acquis dans un seul régime de retraite, alors que le RIS lui, est un relevé de carrière inter-régimes qui va récapituler tous vos droits acquis dans l’ensemble des régimes de retraite de base et complémentaire auxquels vous avez cotisés durant toute votre carrière professionnelle.

C’est à partir de ces documents que vous pourrez simuler votre retraite pour savoir quand vous pourrez partir à la retraite et quel sera le montant de votre pension de retraite.

Vérifiez bien que des erreurs ne se sont pas glissées dans ces documents, car celles-ci pourraient avoir un impact sur le montant de votre pension de retraite. Si vous avez un doute, vous pouvez commencer par effectuer une analyse de votre RIS et s’il s’avère qu’il y a une erreur, contactez la caisse de retraite correspondante pour faire le rectificatif. Selon l’âge auquel vous faites la demande de rectification, la caisse de retraite peut vous répondre qu’il est trop tôt pour modifier l’information. Dans ce cas, conservez bien vos justificatifs et réitérez votre demande quand votre caisse de retraite vous l’aura suggéré.

Consultez et vérifiez votre Estimation Indicative Globale (EIG)

L’estimation Indicative Globale, EIG, est un document qui vous est envoyé plus tard ; à vos 55 ans. Elle vous permettra de connaître le montant estimatif de votre future pension de retraite à l’âge minimal de la retraite (entre 60 et 62 ans selon les régimes) et d’avoir une indication sur la date de votre départ à la retraite à taux plein, ainsi que sur la pension que vous pourrez recevoir à ce moment. Ces montants sont susceptibles de changer par rapport à ce que vous envisagez pour votre fin de carrière professionnelle. Cependant, ils vous permettront de préparer au mieux votre départ à la retraite en choisissant d’ores et déjà, l’âge auquel vous voudrez partir, en fonction du montant de pension que vous privilégierez. Cela vous permettra ainsi, de bien organiser votre budget à la retraite.

Ce document vous sera ensuite envoyé tous les 5 ans. Ainsi, vous pourrez voir l’évolution du montant de votre pension et mieux anticiper votre futur départ à la retraite.

Lire aussi : Le petit cours vidéo : comment bien préparer la veille de son départ à la retraite ?

Quelles sont les simulations à effectuer pour bien préparer votre retraite ?

Estimez l’épargne que vous pourriez constituer pour votre retraite

Avec le simulateur « Petite cagnotte deviendra grande » vous pouvez réaliser des estimations de l’épargne que vous pourriez constituer pour votre retraite en mettant de côté de petites sommes tous les mois. Comme le dit si bien ce proverbe métaphorique : « Les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Si nous le transposons en langage financier : un ensemble de petites sommes épargnées tout au long de sa vie peut permettre d’avoir une belle somme, arrivé à la retraite.

Déterminez quand vous allez partir et combien vous allez toucher à la retraite

Pour calculer votre âge de départ légal à la retraite et l’âge à partir duquel vous pourrez prétendre à une retraite à taux plein, ainsi que le montant estimatif de votre future pension, nous vous conseillons de réaliser vos simulations sur l’outil « Ma retraite combien et quand ? » disponible sur Ma Nouvelle Vie.

Réalisez un Entretien d’Information Retraite (EIR)

Si vous avez encore des interrogations spécifiques à votre situation, vous pouvez bénéficier gratuitement à partir de vos 45 ans, d’un Entretien d’Information Retraite, ou EIR en faisant la demande auprès de l’un de vos régimes de retraite de base ou complémentaire auprès duquel vous avez acquis des droits.

L’Entretien d’Information Retraite vous permettra de faire un bilan personnalisé de votre carrière et de poser vos questions à un expert de la retraite. Notamment, si vous avez eu une carrière complexe (nombreux changements de régimes) ou heurtée (maternité, chômage, temps partiel, formation, etc.), vous pourrez vous informer sur l’évolution de vos droits compte-tenu de votre situation. Vous pourrez également vous renseigner sur les dispositifs pour améliorer votre retraite tels que le cumul emploi-retraite, la surcote ou encore la retraite progressive.

Vous l’aurez compris, les documents et les démarches sont nombreux mais nécessaires à l’ouverture de vos droits dans de bonnes conditions et au bon déroulement de votre départ à la retraite.