Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite comment ça marche
La retraite : mode d'emploi
Maîtrisez les démarches en quelques clics !
 

Simuler, Estimer, Calculer : Ma retraite, combien et quand ?

Utilisez notre outil de simulation retraite en ligne pour calculer votre âge de départ et estimez le montant de votre pension. Trimestres cotisés, majoration, EIG, RIS… autant d’éléments qu’il faut prendre en compte pour réaliser le bon calcul. Notre simulateur permet d’obtenir une première évaluation chiffrée de sa pension sans attendre de recevoir son Estimation Indicative Globale.

Renseignez les informations ci-dessous afin d’avoir une première estimation du montant de votre pension une fois à la retraite !

?
?
*Champs obligatoires
Cette étude est établie à titre indicatif, sur la base des éléments que vous avez fournis et en fonction des besoins formulés. Cette étude ne constitue en aucun cas un engagement de contracter. Les résultats de vos simulations sur cet outil sont proposés par Sapiendo. Ils ont pour objectif de vous apporter une première vision très rapide, mais forcément simplifiée, approximative et non exhaustive de votre situation retraite. Ils ne sont donc pas engageants et n’ont pas de valeur juridique. Au vu de l’extrême complexité des calculs liés à la fiscalité, nous vous invitons à faire confirmer les résultats par votre conseiller.
Des données personnelles vous concernant sont donc susceptibles d´être collectées. Celles-ci sont traitées dans le respect de la loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et du Règlement Général sur la Protection des données (Règlement 2016/679 du 27 avril 2016). Les informations vous concernant, nécessaires au traitement de votre demande, sont traitées par Groupama Gan Vie (responsable de traitement), dans le cadre de son intérêt légitime, à des fins commerciales et de relation client. Les données sont destinées à nos services internes. Concernant vos données personnelles, vous pouvez consulter notre politique de protection des données et retrouver les informations relatives aux traitements mis en œuvre et aux modalités d'exercice de vos droits en cliquant sur la page "Données Personnelles" du site.

Comment faire pour calculer ma retraite de base et complémentaire sans simulateur ?

Pour calculer votre retraite de base et complémentaire, il est nécessaire de prendre connaissance des deux documents incontournables suivants :

  • L’Estimation Indicative Globale (EIG) qui vous propose un aperçu prévisionnel des sommes versées en fonction de la date de votre demande de mise en retraite.
  • Le Relevé de Situation Individuelle (RIS) qui vous aide à faire l’état des lieux des droits acquis, par le biais de vos cotisations sociales, au cours de votre vie professionnelle. 

Sachez que la formule mathématique permettant de calculer le montant de sa retraite est la suivante : 

Salaire moyen x Taux de liquidation x (Durée de cotisation / Durée de référence)

Lire aussi : Le petit cours vidéo : quels sont les documents et simulations pour bien préparer ma retraite ?

L'EIG pour connaître le montant de sa pension à l'approche du départ

L’Estimation Indicative Globale est un document que tout futur retraité reçoit à l’âge de 55 ans. Son envoi est planifié par votre caisse de retraite tous les 5 ans, en prenant en compte votre année de naissance. Vous y trouverez des informations essentielles pour le calcul de votre future pension de retraite, à savoir :

  • La date indicative à laquelle vous pourrez partir à la retraite à taux plein ;
  • Une fiche pour chacun des organismes auprès desquels vous avez cotisé ;
  • Un aperçu chiffré de votre pension en fonction de trois âges de départ à la retraite possibles (légal, taux plein et taux plein automatique).

Lire aussi : Quel est le calcul pour connaître le montant de sa retraite complémentaire ? Exemples

Le relevé de situation individuelle (RIS) pour identifier ses droits retraite inter régimes

Le RIS récapitule lui aussi vos droits acquis auprès des différents organismes. A la différence de l’EIG, le Relevé de Situation Individuelle est disponible dès l’année de vos 35 ans. Ce document se présente comme un récapitulatif de votre parcours professionnel. Il est envoyé par voie postale par votre caisse de retraite, ou peut être consulté via votre espace personnel en ligne, depuis la rubrique « Relevé de carrière tous régimes » sur lassuranceretraite.fr. Il peut arriver que des écarts soient constatés entre les évènements qui se sont produits durant votre vie professionnelle (arrêt de travail, changement de statut, etc.) et le nombre de trimestres ou de points indiqués sur votre RIS, ce qui peut entraîner des conséquences sur votre future retraite. Il est donc important de vérifier la bonne validation de ceux-ci pour éviter un manque à gagner une fois le moment venu.

Le relevé de carrière pour vérifier ses droits par régime

Ce document vous permet de vérifier que toutes les périodes de travail ont bien été prises en compte. À la différence du RIS, le Relevé de carrière ne concerne qu’un seul régime de retraite obligatoire. Il comprend notamment le nom de chacun de vos employeurs, les revenus d’activité et le nombre de trimestres cotisés ou assimilés. 

Lire aussi : Relevé de carrière : un outil pour vous aider à corriger les erreurs avant vos 55 ans

Comment calculer ses revenus nets et connaitre son âge de départ rapidement ?

Notre simulateur de retraite en ligne vous permet d’obtenir le montant et l’âge indicatifs de votre retraite à tout moment. Différents critères sont pris en considération dans la simulation :

  • L’année de naissance ;
  • Le nombre de trimestres validés ;
  • Votre statut en entreprise ;
  • Vos rémunérations ;
  • Le nombre d’enfants à charge.

Réaliser une simulation sur notre outil vous permettra d’anticiper votre nouvelle vie et d’estimer le budget retraite pour subvenir à vos besoins. 

Lire aussi : Salarié du privé : quelle retraite pour un salaire de 2 000 euros net par mois ?

Simulateur : les critères de l'outil

Le revenu annuel moyen

Si vous êtes salarié du privé par exemple, ce sont vos 25 meilleures années d’activité professionnelle qui sont prises en compte pour le calcul de votre pension. La moyenne de ces années constitue « le revenu annuel moyen ». Les années durant lesquelles votre salaire a été trop faible pour valider un trimestre et les revenus perçus l’année de votre départ ne sont pas pris en compte. En revanche, si vous avez travaillé moins de 25 ans, l’ensemble des années de cotisation sont prises en compte.

Pour les fonctionnaires, il est déterminé à partir des revenus perçus durant les 6 derniers mois de carrière.

La majoration de trimestres pour enfant

Le nombre d’enfants est aussi à prendre en compte. Ce critère peut vous permettre de bénéficier de trimestres supplémentaires : c’est ce qu’on appelle les trimestres de majoration pour enfant.

Le nombre de trimestres validés

Le nombre de trimestres validés est essentiel pour déterminer le montant de votre pension. Ils ne concernent pas seulement les trimestres durant lesquels vous avez travaillé, mais aussi les trimestres acquis durant vos congés maternité, parentaux, vos périodes d’arrêt de travail ou de chômage par exemple. A partir du moment où ces périodes d’inactivité comptent dans votre durée d’assurance, on parle de trimestres assimilés.

Âge de départ et taux de liquidation

Le taux de liquidation dépend de la durée d’assurance requise fixée pour votre génération. Vous obtiendrez un taux de liquidation maximum si vous avez acquis le nombre de trimestres requis à partir de vos 62 ans (sauf cas particulier) ou bien, vous avez atteint l’âge du taux plein automatique (entre 65 et 67 ans selon votre année de naissance). Ce taux plein est fixé à 75 % pour les agents de la Fonction publique et à 50 % pour les assurés affiliés au régime général de la Sécurité sociale (salariés et indépendants) ainsi que ceux affiliés à la MSA (Mutualité Sociale Agricole).

Lire aussi : Comment calculer le montant de ma retraite française en cas d'expatriation ?