Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Fonctionnement du système des retraites
Le système retraite français est complexe : système par répartition, différents régimes, les trimestres, etc.
 

Salarié du privé : quelle retraite pour un salaire de 2 000 euros net par mois ?

Publié le 31/01/2022

Vous vous apprêtez à partir à la retraite avec un salaire de 2 000 € net par mois. Nous allons détailler pour vous les réponses aux questions les plus fréquentes sur la retraite, le régime de base et les régimes complémentaires. Quelle retraite pour un salaire en fin de carrière de 2 000 euros net ?

retraite salaire 2000 euros net


Retraites de base et complémentaire : comment calculer le montant de sa pension de retraite ?


Pension de retraite = pension de retraite de base + pension de retraite complémentaire

Comprendre le régime de base de la pension de retraite

Pour calculer la pension de retraite de base, on commence par prendre la moyenne des salaires bruts des 25 meilleures années, de votre carrière

Pour les affiliés au régime général de la Sécurité sociale, ces 25 années ne sont pas nécessairement consécutives pour ne pas handicaper les personnes ayant été au chômage ou les femmes ayant eu des enfants, par exemple. 

Lire aussi : Trimestres cotisés, trimestres assimilés, trimestres de majoration : quelles différences ?

L’année de départ à la retraite n’est pas prise en compte pour le calcul des 25 meilleures années.

Pour valider un trimestre de retraite, vous devez avoir gagné un salaire au moins équivalent à 150 fois le SMIC horaire brut. Donc, pour valider 4 trimestres dans l’année, vous devez avoir gagné un salaire au moins égal à 600 fois le SMIC horaire brut, même si vous n’avez pas travaillé les 12 mois complets. En 2022, il faut avoir perçu un revenu trimestriel de 1 585,50 €* brut et un revenu annuel brut de 6 342 €*.

Pour percevoir une retraite à taux plein, le nombre de trimestres requis varie selon votre année de naissance. Pour mieux vous y retrouver, voici un tableau récapitulatif** :

Année de naissance Nombre de trimestres requis
de 1955 à 1957 166 (41 ans et 6 mois)
de 1958 à 1960 167 (41 ans et 9 mois)
de 1961 à 1963 168 (42 ans)
de 1964 à 1966 169 (42 ans et 3 mois)
de 1967 à 1969 170 (42 ans et 6 mois)
de 1970 à 1972 171 (42 ans et 9 mois)
dès 1973 172 (43 ans)

Décote et surcote : quel est l'impact sur sa pension de retraite ?

La retraite de base peut présenter des cas particuliers qui influeront directement sur le montant de votre retraite, on parle de décote et de surcote par exemple.

Si vous arrivez à l'âge légal de la retraite, mais que vous n'avez pas validé suffisamment de trimestres, alors vous pouvez continuer à travailler jusqu'à avoir atteint le nombre de trimestres nécessaire pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Si vous ne souhaitez pas continuer à travailler, vous pouvez malgré tout liquider votre retraite. Cependant le montant de votre retraite subira une décote, ce qui veut dire que pour chaque trimestre manquant, vous perdrez 0,625 % sur votre taux de pension. Le taux de liquidation de la retraite est néanmoins limité à 37,5 % et ne descendra pas en dessous.

À l’opposé de la décote, une surcote s’applique si vous avez cotisé plus de trimestre que le minimum requis. La surcote fonctionne sur le même principe que la décote ; c'est-à-dire que chaque trimestre travaillé supplémentaire, bénéficie d’un taux de surcote de 1,25 %, sans limite. Néanmoins, la surcote ne s’applique que sur les trimestres cotisés. Les trimestres assimilés, pendant les périodes de chômage ou de maladie ne donnent pas droit à ce bonus de pension. 

La surcote de pension de retraite présente de nombreux avantages. La surcote n’est pas plafonnée et est cumulable avec les autres majorations de pension de retraite. 

Lire aussi : La retraite à taux plein : définition, conditions, décote et surcote → Podcast "Et si on parlait retraite ?"

Comprendre la retraite complémentaire à point

À la pension de retraite de base, s’ajoute la pension de retraite complémentaire, qui se calcule de la sorte :

  • Il faut tout d’abord connaître la valeur du point de retraite pour l’année de liquidation des droits à la retraite.
  • Ensuite, il s’agit de connaître le nombre de points que vous avez accumulés dans le régime Agirc-Arrco.
  • Finalement, il vous suffit de multiplier votre nombre de points de retraite accumulés par la valeur du point pour obtenir le montant de votre complément de retraite.

À savoir : prenez également soin de vous renseigner au sujet du système de bonus / malus de l’Agirc-Arrco. Il vous encourage à décaler votre départ à la retraite d’au moins un an après avoir bénéficié du départ à taux plein dans le cadre de votre retraite de base. Ce qui vous évitera une pénalité de 10 % sur votre retraite complémentaire pendant 3 ans. 

Salaire de 2 000 € net par mois : quelle pension à la retraite ? Exemple

Estimation du montant de la pension réalisée avec le simulateur en ligne

Grâce au simulateur « Ma retraite combien et quand ? », vous pouvez réaliser des estimations du montant de votre pension de retraite en fonction de l'âge que vous aurez choisi pour partir à la retraite :

  • L’âge légal de départ,
  • L'âge de départ à taux plein,
  • L'âge du taux plein automatique qui est l’âge d’annulation de la décote et fixé à 67 ans.

Prenons un exemple concret réalisé avec ce simulateur retraite en ligne :

Si vous êtes un homme avec 2 enfants, né en 1970, que vous avez commencé à travailler à 22 ans, en tant que salarié non-cadre et touché un salaire de 24 000 € net par an et que l’évolution de votre rémunération a été stable durant votre carrière, soit environ 2 000 € net par mois en fin de carrière. Vous pourriez bénéficier d’une retraite à taux plein à 64 ans, en 2034. Le montant de votre pension de retraite pourrait s’élever à environ 1 523 € net par mois, soit un taux de remplacement de 76 %.

En partant à 62 ans, votre retraite serait de l’ordre de 1 243 € net par mois, soit un taux de remplacement de 62 %.

À contrario, si vous décidez de continuer à travailler jusqu’à 67 ans, vous toucheriez une retraite de l’ordre de 1 675 € net par mois, soit un taux de remplacement de 84 %.

Cette étude est établie à titre indicatif, sur la base d’éléments factices. Les résultats de vos simulations sur cet outil sont proposés par notre partenaire Sapiendo. Ils ont pour objectif de vous apporter une première estimation rapide, mais forcément simplifiée, approximative et non exhaustive de votre situation retraite. Ils ne sont donc pas engageants et n’ont pas de valeur juridique. 

La retraite du régime général, en résumé !

La pension de retraite pour les salariés du privé prend en compte le régime de retraite de base calculé sur le salaire annuel moyen de vos 25 meilleures années.

Vous devez avoir au moins 62 ans et avoir validé le nombre de trimestres requis selon votre année de naissance pour être éligible au taux plein ou attendre 67 ans pour atteindre le taux plein automatique, aussi appelé l’âge d’annulation de la décote.

Le taux maximum de remplacement du régime de retraite de base est égal à 50 % pour les salariés du privé et peut être affecté soit par une surcote ou une décote suivant les conditions de votre liquidation de retraite.

À cela s’ajoute votre retraite complémentaire qui elle, fonctionne avec un système à point.

*Le nouveau montant du Smic brut horaire est porté à 10,57 € au 1er janvier 2022.

**Le site officiel de l'administration, www.service-public.fr - Combien de trimestres faut-il avoir cotisé pour avoir sa retraite à taux plein ?