Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Fonctionnement du système des retraites
Le système retraite français est complexe : système par répartition, différents régimes, les trimestres, etc.
 

Minimum retraite : montant et conditions pour en bénéficier

Publié le 06/04/2021

Existe-t-il un montant minimum retraite en France ? Si oui, tout le monde peut-il en bénéficier même sans avoir travaillé ? Quel est le montant du minimum de pension retraite et peut-il varier ? Faut-il bénéficier d'une retraite à taux plein pour percevoir ces aides ? Découvrez ci-dessous toutes les réponses à vos questions.

minimum retraite aspa contributif minimum garanti


Qu’est-ce que le minimum retraite ? Définition

Le minimum retraite peut se définir par un montant de pension minimum permettant aux retraités les plus modestes de bénéficier d’un complément de revenu. Plusieurs dispositifs ont été mis en place au sein du système de retraite en France :

  • L’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), anciennement Minimum vieillesse
  • Le Minimum retraite contributif
  • Le Minimum garanti

L’ASPA (Minimum vieillesse) : minimum retraite pour tous

L’ASPA, anciennement Minimum vieillesse, est une allocation qui a pour but d’apporter le minimum vital pour l’ensemble des retraités en France. L’Allocation de solidarité aux personnes âgées est versée aux individus n’ayant pas cotisé suffisamment pour subvenir à leurs besoins à la retraite.

Financée par l’État, l’ASPA est une prestation versée aux retraités de plus de 65 ans ayant de faibles ressources (62 ans à partir de la génération 1955 pour les anciens combattants, assurés inaptes au travail ou handicapés atteints d’une incapacité permanente d’au moins 50 % et qui perçoivent une retraite anticipée pour handicap). Leurs revenus annuels en 2021 sont :

  • Inférieurs à 10 881,75 euros pour une personne seule (revenu brut)
  • Inférieurs à 16 893,94 euros pour un couple marié, concubin ou pacsé (revenu brut)

Ces plafonds sont comptabilisés en fonction de toutes les ressources perçues, qu’il s’agisse par exemple d’une pension de réversion, d’invalidité ou de l’AAH. À noter que ces montants varient d’année en année. Au 1er janvier 2021, le plafond de l’ASPA a par exemple connu une hausse de 0,4%.

À lire aussi : Quel est le montant du minimum vieillesse en 2021 ?

Le Minimum contributif retraite pour les affiliés ayant cotisé au régime général

Le versement du minimum contributif est uniquement réservé aux personnes ayant suffisamment cotisé de trimestres au régime général de la Sécurité sociale (salariés du secteur privé, salariés agricoles, etc.) pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Ce dispositif permet aux salariés ayant perçu de faibles revenus d'activité, de percevoir un montant minimum de pension retraite.

En 2021, le montant du minimum contributif est fixé à 645,50 euros par mois. Il est majoré si vous avez cotisé au moins 120 trimestres dans le régime général, pour atteindre le montant de 705,36 euros par mois.

À noter que le montant du minimum contributif peut être réduit lorsque le total des pensions du retraité dépasse un certain plafond. Ce plafond est fixé à 1 203,37 euros par mois en 2021. Si ce plafond est dépassé, le minimum contributif est alors diminué.

Le minimum retraite garanti pour les fonctionnaires disposant d’une pension faible

Le minimum garanti est dédié aux fonctionnaires disposant d’une pension retraite faible. Pour en bénéficier, vous devez remplir une des conditions suivantes :

Les plafonds du minimum garanti varient en fonction du nombre d’années de services du fonctionnaire. Pour 40 ans de services, le montant du plafond du minimum garanti sera par exemple de 1 187,26 euros par mois en 2021.

Lire aussi : Pension de réversion du fonctionnaire : montant, calcul, fonctionnement

Quel est le minimum retraite pour une personne qui n'a jamais travaillé ?

Comme vu plus haut, toute personne de plus de 65 ans peut bénéficier de l'ASPA (Minimum vieillesse). La seule condition pour en bénéficier, outre le montant de revenus annuel et l’âge de 65 ans, est d’avoir résidé au moins six mois en France.

Il est aussi possible de bénéficier d’une pension de retraite de base sans avoir jamais travaillé dans les cas suivants :