Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Fonctionnement du système des retraites
Le système retraite français est complexe : système par répartition, différents régimes, les trimestres, etc.

Comment valider les trimestres pour votre retraite ?

On entend souvent parler des modes de validation des trimestres pour la retraite. Mais au fond, est-ce que vous savez vraiment combien de trimestres il vous faut pour partir à la retraite à taux plein et comment les valider ? Savez-vous aussi combien d’heures sont nécessaires pour valider un trimestre ? Quelques explications s’imposent…

Quand est-ce qu’un trimestre est considéré comme validé ?

Un trimestre est dit « validé » dès qu’il a été pris en compte par votre caisse de retraite. C’est essentiel, car c’est sur la base de cette validation que sera calculé le nombre de trimestres dont vous aurez besoin pour partir à la retraite à taux plein. Ce nombre de trimestre varie en fonction de votre cas personnel. N’hésitez pas à demander plus de précisions.

Validation des trimestres pour la retraite : combien d’heures nécessaires ?

Si vous êtes salarié, un trimestre est automatiquement validé dès lors que votre salaire représente un nombre minimum d’heures rémunérées au Smic calculé sur la base de 150 heures et soumises à cotisations vieillesse. Pour calculer le nombre d’heures nécessaires, il suffit donc de suivre le tableau suivant :

Nombre d’heures minimum Nombre de trimestres validés
150 h 1 trimestre
300 h 2 trimestres
450 h 3 trimestres
600 h 4 trimestres

À noter qu’il est impossible de valider plus de 4 trimestres par an.

Trimestre cotisé et assimilé : c’est quoi la différence ?

Un trimestre est « cotisé » lorsque les cotisations ont été effectivement versées à votre caisse de retraite par votre employeur. Pour toutes les périodes non travaillées, comme celles de congés maladie, de chômage, de maternité ou de formation professionnelle, les trimestres sont dits « assimilés ». Ils sont pris en compte dans le calcul de votre retraite au même titre que ceux cotisés.

Comment valider mes trimestres si je cotise au RSI ?

Si vous êtes un travailleur indépendant, vous êtes soumis aux mêmes conditions que les salariés. Sauf que, dans votre cas, vous n’êtes pas indexé sur le nombre d’heures travaillées, mais plutôt sur votre chiffre d’affaires. Il doit être au moins égal à 150 fois la valeur du SMIC horaire brut pour valider un trimestre. À noter que le RSI a été remplacé par le régime de Sécurité sociale pour les indépendants au 1er Janvier 2018, ce qui ne change pas le mode de calcul.

Puis-je valider mes trimestres retraite en étant au chômage ?

Bien entendu. Vos trimestres sont validés et pris en compte dans le calcul du taux de votre retraite tant que vous restez indemnisés par Pôle emploi. Comme vu plus haut, vos trimestres sont alors dits « assimilés ». 

Avoir des enfants présente-t-il des avantages en matière de trimestres à valider ?

Plutôt ! Chaque enfant vous permet de valider automatiquement jusqu’à 8 trimestres supplémentaires. Signe des temps. Cette majoration était hier réservée à la maman. Elle peut aujourd’hui s’étendre aux deux parents de manière équitable.